Choisir un prestataire de nettoyage de bureaux en trois étapes

0
45

Des bureaux propres contribuent à la bonne santé et au bien-être des collaborateurs, et impactent positivement l’image de l’établissement. Entreprises, professionnels libéraux, associations et collectivités sont nombreux à confier le nettoyage de leurs locaux à un prestataire externe. Voici les 3 étapes à suivre pour le choisir sur ce marché très concurrentiel.

1. Définir les besoins

Pour simplifier la recherche d’une société spécialisée dans le nettoyage de bureaux, il est conseillé de lister précisément ses besoins. Le cahier des charges doit aborder au minimum les points suivants :

  • La surface à nettoyer : la nature de la prestation et la marge de négociation sur le prix diffèrent selon qu’il s’agisse d’une petite agence indépendante ou du siège social, organisé sur trois étages de 100 m² chacun.
  • Le type d’activité : les tâches à prévoir, les compétences du personnel, les normes d’hygiène à respecter ne sont pas les mêmes pour des bureaux, une industrie, un commerce alimentaire, un hôtel, un restaurant…
  • Les prestations souhaitées : nettoyage simple, traitement spécifique, entretien des plantes, lavage de vitres, etc.
  • La fréquence des interventions : quotidienne, hebdomadaire, autre.

2. Comparer les offres

Sur la base des critères définis dans le cahier des charges, il est temps de partir en quête du prestataire idéal. Le bouche-à-oreille peut faire gagner un temps précieux si une connaissance a une expérience positive avec une entreprise de nettoyage de bureaux.

Sinon, une recherche sur internet s’impose, pour découvrir l’offre de quelques sociétés, en vérifiant, pour chacune d’elles, l’expérience pour le type de mission envisagé, les retours des utilisateurs, les certifications.

3. Choisir le prestataire

Les tarifs ne doivent pas être l’unique critère de sélection. Il est essentiel de tenir également compte de l’étendue des services, des certifications, des équipements utilisés, des compétences de l’équipe dans le domaine s’il s’agit par exemple de l’agroalimentaire (maîtrise des normes d’hygiène), d’une industrie de pointe, etc. D’ailleurs, un prix nettement plus faible que la moyenne du marché doit alerter, car cela signifie souvent que la qualité du travail ne sera pas au rendez-vous.

Certains acteurs du secteur interviennent dans un domaine unique, mais pour une prestation nécessitant des qualifications particulières ou du matériel spécial, ce choix peut être intéressant. C’est le cas pour le lavage de vitres en façade d’un immeuble de plusieurs étages, la remise en état, la désinsectisation… L’ancienneté constitue également un point clé, car la pérennité de l’activité est synonyme d’un minimum d’expérience et de satisfaction des clients.

Leave a reply