Digitalisation de la formation : s’achemine-t-on vers la fin du présentiel ?

0
49

A l’ère du numérique, l’avenir de la formation physique soulève de nombreuses interrogations. Alors que l’engouement pour la formation digitale va crescendo, le présentiel, de son côté, ne suit pas le rythme. Le Digital Learning sonne-t-il le glas de la formation physique ? Ou s’agit-il simplement d’une réadaptation des modalités humaines des formations ? Décryptage.

Formations digitale et présentielle

Avant Internet, les formations se déployaient essentiellement en présentiel. Une formule qui impliquait plusieurs contraintes logistiques : location de salle, frais de déplacement, ameublement, etc. L’avènement du numérique a bouleversé les pratiques puisqu’il suffit de se connecter depuis son appareil fixe ou mobile pour accéder aux contenus des formations. Mieux encore, les formations digitales sont proposées en temps réel afin de bénéficier de la même interactivité qu’en présentiel.

De fait, l’apprenant peut facilement se former à distance grâce à ce concept de formation live. Il retrouve les avantages du présentiel – interactivité et accompagnement humain, communication extra verbale – mais sans les contraintes de déplacement associées (fatigue, stress). La formation digitale constitue aussi une formule avantageuse dans la mesure où elle fait fi des coûts logistiques.

Complémentarité

Beaucoup pensent, à tort, que le digital a pour vocation de remplacer complètement le présentiel. Or, le digital n’exclut pas le face-à-face, principale caractéristique de la formation physique. Ce face-à-face entre formateur et apprenants est rendu possible grâce aux outils de communication collaborative, telle que la visioconférence. D’autres outils, comme le tchat individuel avec un professeur et les classes virtuelles, préservent un aspect « temps réel » tout en favorisant l’implication et la motivation de l’apprenant. L’accompagnement humain est donc bien présent avec le digital, seul les modalités de communication changent.

Vers l’évolution du présentiel

Force est de reconnaître que la digitalisation de la formation est inévitable. La transformation numérique des entreprises, l’émergence de nouveaux outils technologiques, nos habitudes digitales sont autant d’arguments qui plaident en faveur de ce scénario. Mais alors, comment prendre le virage de la formation digitale ? En exploitant tout le potentiel des outils technologiques sur le lieu d’apprentissage et en créant un nouvel écosystème de formation qui combine présentiel et distanciel.

Digitaliser les formations présentielles offrent de multiples avantages (large diffusion, coûts opérationnels réduits, personnalisation) mais à la condition de garder l’humain au cœur du processus. Les acteurs peuvent d’ailleurs s’inspirer des formats existants pour déployer les contenus de leur formation : le social learning, destiné à l’acquisition de compétences métier spécifiques ; le tchat en one-to-one, une modalité de formation à la demande ; Les cours individuels et le soutien pédagogique par téléphone ou visioconférence.

Leave a reply