Entreprise de portage salarial : les critères de choix

0
45

Travailler en tant qu’indépendant tout en gardant les avantages liés au statut de salarié : le portage salarial gagne en popularité auprès des professionnels. Ce concept de travail met en relation trois acteurs bien définis : le salarié porté, son client et l’entreprise de portage salarial qui joue le rôle d’intermédiaire. Quels sont les avantages du portage salarial ? À quelle entreprise de portage faire appel ? On fait le point.

Portage salarial : fonctionnement

Travailler à son compte offre une autonomie et une flexibilité accrues que le statut de salarié ne permet pas. Pas de subordination ni de contraintes d’horaire : vous organisez librement votre temps de travail sans avoir à rendre des comptes. Mais travailler en freelance n’est pas sans comporter quelques inconvénients, notamment sur la question du revenu, lequel fluctue en fonction du volume de vos missions. C’est là que le portage salarial trouve son intérêt : l’indépendant (porté) reçoit un salaire fixe d’une entreprise de portage chargée de la gestion administrative et fiscale de l’activité du consultant moyennant un pourcentage sur le chiffre d’affaires réalisé.

Dans le système tripartite du portage salarial, le porté trouve et réalise les missions tandis que l’entreprise de portage salarial transforme les honoraires en salaires après facturation du client. Ce système garantit au salarié porté un revenu régulier sans qu’il ait à s’occuper des cotisations sociales, frais de gestion et charges patronales inhérentes à son activité. Comment bien choisir son entreprise de portage ?

Évaluation des entreprises portage

Le marché du portage salarial représente 1,5 milliard d’euros et compte quelque 700 entreprises de portage sur l’ensemble du territoire. Il est important de bien choisir la société avec laquelle vous vous engagez et qui propose les meilleures conditions : une mutuelle avantageuse et l’accès à l’indemnisation chômage.

Avant de vous engager, prenez le temps d’évaluer le sérieux et la fiabilité de l’entreprise de portage. Pour cela, vérifiez ses références et sa solidité financière qui constitue l’un des principaux critères de choix. L’entreprise dispose-t-elle de suffisamment de fonds pour garantir le paiement des salaires en cas de problème ? Retenez que les sociétés doivent souscrire une garantie financière permettant de couvrir la rémunération des salariés portés et les cotisations sociales, en cas de défaillance.

Par ailleurs, l’appartenance à un syndicat de portage salarial est un gage de professionnalisme à ne pas négliger. Les entreprises adhérentes au PEPS ont signé une charte de déontologie qui les engage à respecter l’ordonnance du 2 avril 2015 relative au portage salarial.

Leave a reply