Focus sur le e-liquide biologique

0
90

Les cigarettes électroniques ne sont pas récentes sur le marché. D’ailleurs, elles sont de plus en plus populaires depuis un certain temps et constituent une meilleure alternative aux cigarettes traditionnelles grâce notamment aux e-liquides qui sont disponibles en une multitude de saveurs répondant à tous les goûts. Cependant, de nombreuses personnes ne savent pas encore ce que contiennent vraiment ces substances et doutent de leur fiabilité. Pour écarter toutes les stipulations et mésententes concernant le e-liquide bio, voici certains points à savoir.

Pourquoi opter pour le e-liquide biologique ?

L’industrie du e-cigarette commence à avoir de l’ampleur sur le marché. Ce succès est sans doute relié à ses composants dont le plus important est le E liquide biologique. Il s’agit entre autres d’un liquide composé d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Ce produit a permis aux entreprises de se diversifier et de trouver une solution plus efficace et convenable aux problématiques environnementales et sanitaires actuels. Et même si le e-liquide bio n’est pas certifié 100 % biologique, il ne présente aucune menace significative pour la santé par rapport au tabac. Il conserve d’ailleurs la sensation tant recherchée par les fumeurs dont le fameux throat-hit, le petit picotement dans la gorge au passage de la vapeur.  Pas seulement une tendance, le vapotage et l’utilisation du E liquide biologique constituent chez bon nombre de personnes une nouvelle manière de consommer, plus responsable et plus avisé.

La composition du e-liquide bio

Pour rappel, ce produit n’est pas totalement bio de par ses composants. En effet, il est composé de différentes substances chimiques dont :

  • Le propylène glycol qui est issu de la carbochimie ou la pétrochimie. Il provient effectivement d’une réaction chimique entre l’eau et l’oxyde de propylène
  • Les arômes alimentaires qui peuvent être artificiels et produits chimiquement à l’instar des e-liquides goût cola ou energy drink. Mais ils peuvent également être biologiques lorsqu’ils sont obtenus à partir de l’extraction à froid de matières premières végétales.
  • La glycérine végétale dont les produits issus du soja sont souvent génétiquement modifiés et ne sont donc pas extraits de manière naturelle.
  • La nicotine qui est généralement produite grâce à la distillation et l’extraction de

    feuilles de tabac. Cette substance a longtemps suscité l’attention de tout le monde du fait qu’elle renferme des produits chimiques nocifs. Néanmoins, il existe aujourd’hui d’autres alternatives comme les technologies issues de la chimie « verte » qui sont plus responsables.

 

Leave a reply